Entretien des têtes

Les contre-peignes en céramique. Pourquoi les fabricants les proposent-ils?

En usine, les peignes sont aiguisés grossièrement et pour pallier au manque de coupe, les ressorts sont tendus très fort avec pour conséquence l'échauffement de la tête et le ralentissement de la machine.


La céramique résiste aux fortes pressions et aux hautes températures. Le problème de surchauffe est donc atténué avec un contre-peigne en céramique.


La céramique s'émousse et parfois aussi vite que l'acier.

Elle résiste mal au choc et au moindre éclat, acier ou céramique, le peigne ne coupe plus

Il n'est pas possible d'aiguiser la céramique.

Ajoutons encore que même avec un peigne supérieur céramique, le peigne inférieur d'une tête neuve reste le plus souvent mal aiguisé, et le ressort est trop tendu

Les améliorations

La finition des peignes en céramique a été régulièrement améliorée et on peut maintenant les obtenir à un prix attractif tout en bénéficiant d'une correcte qualité.

Ceci offre une nouvelle perspective en matière d'aiguisage et entretien des têtes de coupe

Les options

Vous pouvez bien sûr continuer à travailler avec des têtes en acier, y compris le peigne supérieur. C'est la solution la moins chère à l'usage et celle que je préfère.

La coupe d'un peigne acier bien aiguisé est tout de même plus nette que celle d'un peigne en céramique


Si vous optez pour la céramique, je peux comprendre pour l'avantage d'un échauffement réduit.

Encore une fois, si vous travaillez avec des peignes acier bien aiguisés et une tête dont le ressort est de bonne qualité et bien réglé, l'échauffement sera aussi fortement réduit.


Vous pourriez avoir chez vous 1 ou 2 peignes supérieurs en céramique et lorsque qu'une tête ne coupe plus, essayer en remplaçant le peigne supérieur.


Si ce n'est pas satisfaisant, remettrez la tête à l'aiguisage, j'aiguiserai le peigne inférieur, procéderai aux réglages habituels et remplacerai le peigne céramique si nécessaire.

Dans ce cas, l'aiguisage vous coûtera tout de même 10 € HTVA en plus pour le peigne céramique


Tenez compte que 1 fois sur deux au moins, je devrai le remplacer

Acier ou céramique, mêmes consignes

Lubrifiez correctement comme indiqué ci-dessous.


N'entassez pas les têtes de coupe et ne posez rien dessus pour la raison suivante:

L'aiguisage comprend le juste réglage de la tension des ressorts. Suivants les marques, l'acier du ressort n'a pas la même qualité et le réglage est parfois très minutieux. Une charge qui pose dessus pourrait le détendre et causer préjudice à la coupe. 

Les conséquences du travail avec des têtes trop serrées.

Non seulement les fabricants, mais aussi les affûteurs qui n'arrivent pas à un bon résultat de coupe ont recours à la tension du ressort pour sauver un peu la situation avec les conséquences suivantes:

  • La tête de coupe chauffe au point de brûler la peau du chien.
  • La tondeuse est surchargée, elle chauffe. A terme , le moteur peut brûler.
  • La vitesse chute et vous travaillez moins vite.
  • Les pièces d'entraînement s'usent plus vite.


Si vous ne lubrifiez pas les têtes de coupe, les problèmes s'accentuent.

Si vous lubrifiez bien, ils s'atténuent un peu

Le peigne doit offrir une certaine résistance, et vous devez pouvoir  le faire glisser à la main.

La lubrification.

Le chapitre précédent appelle celui-ci très important de la lubrification. Opération indispensable s'il en est.


Les sprays, s'ils sont d'utilisation facile, ne suffisent pas. Avec chaque tondeuse neuve, un flacon d'huile est livré.

Voilà une description de la technique  adaptée.

Tenez ainsi votre tondeuse inclinée, moteur en marche

Le processus est identique avec toutes les tondeuses.


Laissez tomber 2 à 3 gouttes d'huile aux endroits marqués d'un point rouge.


Attendez 20 secondes dans cette position , toujours moteur en marche.


Vous devriez voir l'huile perler aux cotés opposés.


C'est vers l'avant, entre les dents des peignes qu'il y a le plus de nécessité de lubrifier.

Quand faut-il répéter l'opération ?

  • Avant de commencer le travail de dégrossissage
  • Une fois en cours de tonte si le travail est long, dans un poil fourni ou difficile.
  • Idéalement en fin de journée avant de ranger la tête de coupe pour éviter le grippage.

La perfection voudrait qu'en fin de service, vous fassiez tourner la machine la tête de coupe plongée quelques instants dans un fond de pétrole afin de la nettoyer et puis de la lubrifier.

Et les huiles à vaporiser ?

Parce qu'on ne peut pas vaporiser une huile de la même consistance que celle contenue dans les flacons, la lubrification en spray est un peu moins durable. Un peu plus coûteuse aussi.


L'utilisation est cependant plus rapide et l'huile contenue ne tache pas le poil. Elle a donc son utilité en phase de finition.


Un spray, pour autant qu'il offre vraiment un effet réfrigérant, est recommandé avant de faire le ventre du chien.


Sélectionnez une tête  qui coupe bien, vaporisez  sur la tête en mouvement.

Si votre machine offre la possibilité de travailler avec la première vitesse, vous aurez mis  le maximum de chance de votre côté pour éviter le feu du rasoir.


Spray ou flacon, le pire est de ne pas lubrifier.


Un conseil pour le choix de votre tondeuse

Ne vous laissez pas séduire par les tondeuses à grande vitesse et les arguments d'un travail plus rapide.


Le peigne d'une tête de coupe bien aiguisée, bien réglée, et bien lubrifiée voyagera encore plus vite et avec moins d'échauffement qu'une tondeuse rapide équipée d'une tête mal préparée.

Plus vite = plus chaud.


Andis AGC-2 par exemple est bien mieux que AGC super vitesse.

Lors du dégrossissage, avec une tête en ordre, la tondeuse AGC-2 en première vitesse vous surprendra par le fonctionnement calme et sans surchauffe.


Tout est dans l'aiguisage et le réglage.

 

UA-98616674-2